6 mars 2016

Par delà les jardins


La vue que j'avais à Avignon, lorsque j'y suis arrivée, en 2007. J'ai choisi cette photo car en premier plan on peut voir les jardins, il sont nombreux dans l'intra-muros, et plus particulièrement une ipomée en fleurs... en bas à droite.

4 commentaires:

Tilia a dit…

Merci pour l'Ipomée. Grâce à toi j'ai appris quelque chose, notamment que la patate douce fait partie de ces fleurs qui ressemblent tant à celles du liseron grimpant au mur de ma maison d'enfance et qui, à la réflexion, était peut-être bien une Ipomée !

En lisant ton texte je me demande si tu n'aurais pas un peu la nostalgie d'Avignon..

Françoise Dumon a dit…

Bien sûr que j'ai la nostalgie d'une ville que j'avais choisie, je ne l'ai pas quitté sans regrets. De même l'appartement et sa vue unique... Mais il y a des moments où l'on n'a pas le choix. Il est bien dommage qu'il soit si difficile de vivre à Avignon en fin de compte.

Nathalie H.D. a dit…

Quelle ville splendide et quelle vue spectaculaire depuis ton ex-lieu de vie !!!!
J'espère que tu as encore une vue là où tu vis aujourd'hui parce que pour moi c'est quelque chose dont on se nourrit tous les jours !

Françoise Dumon a dit…

Je n'ai pas une vue comparable, car à Avignon rien de laid ne venait perturber la vue. Ici, ce n'est pas le cas, il faut que je fasse abstraction de la laideur pour ne voir que la montagne derrière. L'important pour moi, c'est surtout de voir des arbres et le plus loin possible.