13 mars 2016

Les platanes du cloître Saint Louis


Mars 2016, les platanes ici sont toujours là. Ils nous donnent l'échelle du patrimoine qui disparait peu à peu dans la ville, victime du chancre coloré contre lequel, pour l'instant, on n'a pas trouvé d'autre remède que de sacrifier les platanes du XIXe siècle.  

 l'autre partie du cloître,


dans la montée d'escalier de la partie qui se visite, notamment lors des expositions temporaires qui se tiennent dans le cloître.Au mois de Mars c'est la MAC'A, qui comme chaque année, permet à des artistes contemporains d'investir les trois étages du cloître. Voir ICI, sur le blog de l'association : http://www.mac-a.org/.



NB: j'ai modifié la présentation des libellés, pistes à suivre dans ce blog, et notamment créé un tag "les platanes" pour retrouver ceux que j'ai photographier, et qui ont pu déjà disparaître... J'ai aussi privilégié les liens vers des lieux, comme le "cloître Saint Louis", plutôt que les rubriques plus généralistes, dans le pavé de la page de gauche, et qui propose les liens les plus utilisés ou les plus utiles, les autres peuvent se suivre en bas des articles... 

6 commentaires:

jeandler a dit…

Maladie du siècle, maladie de l'âme. Le cœur atteint.

Françoise Dumon a dit…

Hélas, hélas, ce qui gangrène les arbres
nous mine.

Michel Benoit a dit…

Comment ?
Ils ne les ont pas encore coupés ?
Seraient-ils sains ?

Françoise Dumon a dit…

Je n'ai pas la réponse, mais peut-être est-ce programmé ???

Nathalie H.D. a dit…

Qu'ils sont beaux ces platanes encore préservés, quelle majesté !

Françoise Dumon a dit…

On ne se lasse pas de les admirer. J'espère qu'ils échapperont à la maladie.