29 décembre 2010

Nouvelle jeunesse !

C'est ce que l'on offre à un bâtiment du siècle dernier, en béton de l'après-guerre,


ce ne sont pas les murs ici qui constituent le patrimoine mais bien ce que les hommes ont fait de ce bâtiment. Situé rue Sainte Catherine, il a accueilli en 1956 le premier "télécobalt" du secteur privé. Le docteur Georges Reboul y avait acquis le cabinet de radiologie en 1946 et créa ici une clinique pour le traitement des cancers. Cette clinique a déménagé en 1980 pour s'installer près du nouvel hôpital, et porte toujours le nom de la rue qui l'hébergeait à l'origine.

C'est une maison de retraite, la "maison paisible" qui s'y est installée ensuite, elle-même déménagea aussi pour l'extra-muros, non loin de la gare de TGV. Resté vide plusieurs années, le bâtiment a été repris par Mistral Habitat pour devenir... une résidence universitaire. Les travaux de réhabilitation ont débuté dans l'été 2010 et se poursuivront jusqu'en juillet 2011.

Les chats n'ont pas encore pris l'habitude de ne plus s'y réfugier !

Il s'agira d'un foyer logement de 53 studios qui sera géré par le CROUS (Centre Régional des Œuvres Universitaires), situé au cœur de la ville, dans le secteur historique et près de l'ancien CCAS, vendu par la ville et qui deviendra lui un immeuble d'habitation privé. (Avignon vend son patrimoine ICI)
Tout près du Rocher des Doms dont elle portera le nom, cette résidence insufflera sans doute une nouvelle jeunesse à tout le quartier.

 Rue du Four, derrière les échafaudages du chantier, 
le palais des Papes.

4 commentaires:

brigetoun a dit…

et une bonne nouvelle ! ça fait du bien

fardoise a dit…

Un peu comme un cadeau de Noël.

Merula a dit…

Bon ! tout de même un bâtiment qui garde un caractère social. Espérons que la réhabilitation sera à la hauteur !

fardoise a dit…

Espérons !