14 novembre 2012

Niche rue Peyrollerie


La statue d'un saint, que je n'ai pas identifié, occupe un piédestal manifestement prévu pour une autre sculpture.

Un agrandissement  permet de mieux voir ce qu'il tient - voir commentaires -


 il semble bien que ce soit un lys, et il s'agirait donc de Joseph.

12 commentaires:

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Il tient un lys.
C'est St-Joseph.

brigitte celerier a dit…

plus une console en applique qu'une niche - et oui on ne voit pas très bien ce qu'il tient (et puis je constate que ma connaissance des symboles s'est effacée lentement)

jeandler a dit…

Avec la palme, ne serait-ce pas Luc ?

jeandler a dit…

Sans le lion a ses pieds !

Tilia a dit…

Ses mains sont celles d'un travailleur, un artisan charpentier plus précisément.
En tant qu'époux de la Vierge, le bâton fleuri est l'attribut de St Joseph (ou quelquefois le lys, comme pour l'archange Gabriel messager de l'Annonciation).

Françoise Dumon a dit…

Je savais que je pouvais compter sur vous. Comme Brigitte je ne suis plus très au fait de la symbolique chrétienne. Reste à savoir s'il tient une palme ou un lys, je pencherai tout de même plutôt pour un lys.

jeandler a dit…

Je n'avais pas mes lunettes. Merci pour l'agrandissement : des lis, effectivement.

jeandler a dit…

Joseph, le charpentier et il s'appuie sur une solive de bois... en main droite.

Françoise Dumon a dit…

Merci Jeandler, en effet ce n'était pas facile de distinguer sur la première photo. Michel a l'avantage de connaître cette statue.

Merula a dit…

Je suis encore une fois étonnée du savoir de nos amis blogueurs, lorsque j'ai posé une question, j'ai toujours eu la réponse. J'adore ce réseau.
Ce Joseph est superbe de sérieux.

Françoise Dumon a dit…

Je suis tout à fait d'accord et c'est bien l'un des intérêts de ce réseau, plus sérieux que ceux dits sociaux. Je suis tout aussi époustouflée par les connaissances des amis blogueurs.

Françoise Dumon a dit…

Je suis tout à fait d'accord et c'est bien l'un des intérêts de ce réseau, plus sérieux que ceux dits sociaux. Je suis tout aussi époustouflée par les connaissances des amis blogueurs.