19 novembre 2012

Le clocher de Saint Pierre




Depuis la place des Châtaignes ou  depuis la place Carnot,
son décor gothique fait sa singularité, 
de même que l'enchevêtrement architectural
de tourelles et de pinacles.  

Et je ne peux résister, j'ajoute une gargouille, prise un autre jour,
la couleur du ciel en atteste,


  






6 commentaires:

brigitte celerier a dit…

dis au ciel de redevenir bleu - je rentre

J'aime la massivite du départ du clocher de saint pierre et l'accuite de la flèche contre le ciel

jeandler a dit…

Une architecture complexe. Une tourelle , un escalier, accès au pourtour du clocher ? Une vue à découvrir.

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Depuis qu'elle est baptisée basilique mineure, on peut l'appeler saintes-pierres !

Françoise Dumon a dit…

Brigitte, je crois qu'aujourd'hui le ciel se met au bleu. Architecture complexe car en partie détruite. Saintes pierres, oui Michel.

Tilia a dit…

J'aime beaucoup ta seconde photo, Françoise. Elle montre parfaitement bien toute la diversité architecturale et décorative de ce clocher.
Jusqu'ici j'avais dans l'idée que la flèche à crochets était une particularité des clochers de la région autour d'Avignon.
En creusant la question je me suis aperçue que non. Il y en a un peu partout en France, notamment en Charente, en Bretagne et jusque en Artois.
Les crochets de l'Artois sont sculptés en forme de têtes, dans le genre des gargouilles. Je n'ai pas l'impression que ce soit le cas pour les clochers avignonnais, mais en fait, je n'ai jamais "zoomé" dessus !....

Françoise Dumon a dit…

Merci Tilia pour ces informations. Je pense que ce type de clocher est caractéristique de l'architecture gothique. Il me faudra zoomer un peu plus pour voir quelle forme ont les crochets à Avignon.