1 décembre 2011

Unguibus et Rostro


Fière devise que celle de la ville d'Avignon - de bec et d'ongle - devise qu'elle partage avec la ville de Valence dans la Drôme (n'est-ce pas Tilia !).
Les gerfauts du blason figurent sur le toit de l'Hôtel des Monnaies, on croit bien volontiers qu'ils sont près à défendre la cité à bec et griffes.

5 commentaires:

jeandler a dit…

Cette fière et guerrière devise est-elle antérieure ou postérieure à l'ère papale ?

Les aigles sont superbes et la photographie les magnifie.
Au fronton de l'Hôtel des Monnaies: si l'euro était aussi bien défendu, nous pourrions dormir sur nos deux oreilles.

Tilia a dit…

Dans son "Le Palais des papes d'Avignon", Félix Digonnet écrit que Pourquery de Boisserin fit découronner l'Hôtel des Monnaies en abattant les aigles et dragons qui ornaient la balustrade...
Ces deux là ont, soit échappé au massacre, soit été placés là où ils sont maintenant postérieurement aux exactions de ce maire véritable fléau d'Avignon.

fardoise a dit…

Je ne saurais te dire Tilia, en fait je les ai trouvé très beaux dans le soleil couchant, et je reste intriguée par le fait que Valence et Avignon ont exactement la même devise.
Jeandler,je ne sais pas non plus de quand date cette devise, je n'ai pas cherché. C'est vrai qu'il faudrait peut-être les envoyer garder l'euro...

estelle charmasson a dit…

Désolée de m'immiscer ici mais je me permet de répondre : il n'y a pas de date précise pour la création de cette devise mais elle date bien de l'époque papale.
Quand Clément VI a racheté la ville d'Avignon en 1348 à la Reine Jeanne, comtesse de provence, il a voulu changer complètement le blason. La seule chose que voulaient garder le peuple était ces 2 gerfauts/aigles, souvenirs du saint empire romain germanique qui possédait la ville au 11é et 12é siècles. Ils ont alors ajouté "UNGUIBUS ET ROSTRO", à bec et à griffes pour montrer que les avignonnais savent ce qu'ils veulent et ne lâche pas le morceau ahah (explication donné par une collègue guide au Palais).
Bonne journée :)

Estelle, étudiante en tourisme.

Françoise Dumon a dit…

Il ne faut pas être désolée du tout, ce blog se veut un lieu de débat et toutes les précisions que l'on peut apporter sont vraiment les bienvenues. Merci