28 novembre 2011

Chute de pierres le long des remparts


Là où les parkings existent encore, ceux-ci sont interdits depuis la chute d'une partie des remparts lors des grosses pluies de début novembre. Ici l'interdiction est respectée, ailleurs pas toujours. C'est bien la première fois que je vois ce parking vide. 



 La partie écroulée des remparts,non loin de la porte Magnanen. Il est vrai que les remparts sont dans cette section en très mauvais état.

En 2010 c'est la foudre qui avait provoqué l'écroulement partielle d'une tour,


Elle a été reconstruite depuis.

Cette interdiction vaut aussi pour les piétons qui sont priés de ne pas longer les remparts.

6 commentaires:

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Le parking de la Ligne vide !!!
Étonnant, non ?

jeandler a dit…

Du mur d'Orange, Louis XIV disait que c'était le mur le plus cher de France...

Les Avignonnais vont bientôt reprendre la formule pour leur mur. Heureusement que le Pont tient bon !

Anonyme a dit…

Cette chute inopinée d'une partie des remparts contribuera, au nom de la sécurité et là personne n'ira le contester, à accélerer le processus de suppression des quelques rares places de parking existantes le long des remparts. Comme quoi à toute chose malheur est bon pour la mairie.

hrms

fardoise a dit…

N'est-ce pas... Mais partout ailleurs il y a tout de même des voitures garées le long des remparts. La chute de pierres ce n'est pas nouveau, mais des pans entiers de remparts ? L'état des murailles dans le secteur de la porte Magnanen fait qu'on ne s'étonne pas qu'il en tombe chaque année, la circulation tout autour n'arrange rien. Le problème n'est pas tant de supprimer les parkings le long des remparts, ce n'est pas le piéton que je suis qui s'en plaindrait, mais de ne pas leur trouver de remplacement, gratuit... Les remparts et leur remise en état coûtent cher à la ville, certes, mais lorsqu'on habite intra-muros, force est de constater qu'ils constituent un beau rempart au bruit, aux inondations, sans oublier leur cachet.

Nathalie a dit…

On aurait pu neutraliser seulement les quatre ou cinq mètres le long des remparts et laisser ouverte au parking la partie sous les platanes. A qui profite cette interdiction totale ???

fardoise a dit…

Tout à fait, notamment avec des plots. On peut espérer que ce n'est qu'une mesure d'urgence. Cela a peut-être été l'occasion de sauter dessus, l'occasion justement, pour préparer la reconversion de toutes les aires le long du remparts. C'est vrai aussi que les chutes se produisent là où les remparts sont en très très mauvais état, ce n'est pas le cas partout.
Enfin, l'interdiction concerne aussi les piétons. Disons que la municipalité veut se couvrir.