27 novembre 2011

Couleurs de l'automne au Jardin des Doms


Il suffit de booster légèrement les couleurs par un réglage de l'appareil pour que l'automne éclate et flamboie encore en cette fin novembre,



le ginkgo déploie son or au dessus du buste du peintre Paul Sain,




tandis que les lointains se perdent dans la brume.

Les couleurs sont encore plus violentes lorsqu'elles prennent le Rhône en point de mire :


Le froid s'installe peu à peu, et la végétation profite de la douceur de l'arrière saison pour conserver  ses feuillages, dont certains sont encore verts.

7 commentaires:

Tilia a dit…

Très belles tes photos, Fardoise. Beau contraste sur la dernière, entre la brume et la limpidité de l'eau. C'est de la brume annonciatrice de beau temps ?...
J'ai toujours un peu de mal à réaliser que le Rhône vif de mon enfance a changé de rive. Là, j'ai l'impression de voir la Seine. Du coup je me sens un peu moins loin d'Avignon ;-)

brigetoun a dit…

et si je secouais un peu carcasse - sans m'en remettre à toi (même si ça vaut le coup)

jeandler a dit…

L'automne boosté ?
Etait-ce bien nécessaire
la palette évidente
de toute part éclate.

fardoise a dit…

Le Rhône a en effet perdu de sa vigueur, de son danger aussi, est-ce bien ou mal ? La brume fait place au soleil, oui pour éclairer nos journées, mais reste sur les lointains. J'aime beaucoup ces temps là, comme la gelée blanche sur les campagnes avec les roux de la végétation et le soleil chaud de l'hiver. J'ai boosté un peu les couleur pour obtenir ces contrastes.
Brigitte je me suis vraiment poussée hier pour sortir... et je n'ai pas regretté. Ce n'est pas évident tous les jours.

lireaujardin a dit…

De l'or dans tes clichés, très beau !

Anonyme a dit…

Je reconnais de loin "Le Bercail"
Cette dernière photo est superbe!
(j'habite Sablet... 40km d'Avignon)
Amicalement
Mireille

telbas@over-blog.com

fardoise a dit…

Il n'y a guère que dans les clichés qu'il y a de l'or :-)
Merci Mireille. J'ai toujours beaucoup aimé le village de Sablet.