27 septembre 2011

Le cloître des Carmes de l'intérieur

Des deux jours d'exposition dans le cloître des Carmes, j'ai rapporté aussi une nouvelle vue du clocher de l'église,


très champètre.
Ainsi qu'une gargouille vue de face pour changer, l'expression change aussi:


J'ai vu un photographe prendre des clichés des gargouilles par en dessous, une idée pour la prochaine fois. 


6 commentaires:

brigetoun a dit…

elle est très belle comme ça

fardoise a dit…

Elles sont toujours expressives.

jeandler a dit…

Champêtre, en effet
un corset pour maintenir en forme
la gargouille sans eau

Tilia a dit…

Très chouette la photo du clocher herbu !
y aurait-il un hibou dedans ?

lireaujardin a dit…

Une expo et l'occasion de se dire bonjour en "vrai"... sourire...
à une prochaine fois !

fardoise a dit…

C'est bien de dépasser le virtuel...