29 septembre 2011

Double protection - 4

Pour continuer la série, qui sera courte, sur la rencontre entre poutre sculptée et niche, un autre exemple rue de la Bonneterie, tout au début :



Si la poutre est un bel exemple de sculpture, comme sa jumelle de l'autre côté de l'immeuble :


On peut penser qu'il y avait une niche à cause du décor qui subsiste, mais rien de certain.

10 commentaires:

jeandler a dit…

Une rencontre
et peut-être, au bas de rue,
dans l'angle
un boute-roue...

jeandler a dit…

La poutre est superbe
la charpente à l'avenant

brigetoun a dit…

j'ai bien plus mal captée la poutre, mais j'ai loupé la niche (Dieu sait pourtant que je passe par là)

fardoise a dit…

La niche, je l'ai découverte sur le site des monuments historiques, c'est dire ! Quant à la poutre, elles ont toutes été inventoriées par Michel. C'est l'ensemble de l'immeuble qui est de belle prestance, même dans son état de délabrement.

fardoise a dit…

Pour le boute-roue, je n'ai pas vérifié.

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Dans le même style architectural, les maisons ne sont pas nombreuses. Il y en a une autre vers le bout de la rue de la Masse, dans un état délabré.
Il faut que je revienne sur cet hypothétique niche que je ne crois pas avoir photographiée. Je vais vérifier.

Michel │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ Benoit a dit…

Vérification faite, je l'ai bien fait figurer dans ma liste de niches authentiques (2 rue Bonneterie).

fardoise a dit…

Il y a bien un décor en bordure, qu'il y ait eu une sculpture, c'est une autre histoire. Cette maison est tout aussi admirable de l'autre côté, place de la Principale. Rue de la Masse il y a effectivement un immeuble tout aussi délabré qui fait penser à celui-ci.

Tilia a dit…

Une belle demeure, mais dans un sale état. Surtout avec ces horribles fils de partout qui ne servent même pas à la réanimer.
Est-ce un beau reflet, ou un trompe-l'œil, dans les fenêtre sous le toit de l'immeuble moderne ?

fardoise a dit…

Tiens, j'avais oublié de parler des fils, et pourtant ils savent occuper le terrain. Il s'agit d'un reflet, cet immeuble ne se permettrait pas la fantaisie d'un trompe-l’œil.