13 juin 2011

Den kopf des Jochanaan


Je pense à ces paroles de la "Salome" de Richard Strauss lorsque je passe devant la chapelle des Pénitents Noirs, et Salomé la réclame huit fois de suite la tête du Baptiste avant de danser pour Hérode.
Le sculpteur a entouré la dépouille d'anges qui sortent des nuages, et si certains semblent bienveillants, 

je les trouve tout de même un peu monstrueux, la taille (?).

 Et de profil,


une photo prise un autre jour avec, en prime, les pigeons.

13 commentaires:

Pat a dit…

Un ville que j'ai vraiment envie de découvrir

Merlin a dit…

Je ne me doutais pas de toutes ces merveilles dont recèle Avignon !

fardoise a dit…

Il faut ouvrir l’œil pour voir tous les détails.

brigetoun a dit…

et un bon appareil et du talent pour leur rendre justice - bravo

fardoise a dit…

Merci Brigetoun, je loue les mérites de mon appareil tous les jours, ceci dit je fais encore des photos floues... Il ne suffit pas d'avoir un bon matériel :=)

Avignon a dit…

Peut-être les anges souffrent-ils de la vérole des décapages ?

En ce qui concerne les prises de vues, je mets systématiquement mon appareil en mode "rafale" : à chaque fois, j'ai deux ou trois images à la suite et plus de chance d'en avoir une nette.

fardoise a dit…

Ils ont en effet l'air un peu "vérolés"...
Mon problème ce sont les réglages que j'oublie d'enlever au moment de la prise de vue, du genre macro...

jeandler a dit…

Des anges vérolés !
Si Dieu vous entendait...
Je voudrais vous y voir, vous, en plus simple appareil, par tous les temps. Vous ne tiendriez pas longtemps. Et de un. Deuxio, un police vous mettrais le grappin dessus. On ne rigole pas en ce moment sur la question.

fardoise a dit…

Oui, il faut préciser qu'il s'agit de la pierre, et non des anges eux-mêmes, ouf !

Tilia a dit…

Désolée de cracher un peu dans le plat, mais je trouve cette décoration morbide. Passe encore en peinture, dans un musée, avec le plus souvent la présence de Salomé pour expliquer la chose aux enfants. Mais en pleine rue, comment répondre aux questions des petits observateurs ? Comment leur expliquer que cet épisode biblique a mérité d'être ainsi exposé pour la postérité ? Cette tête coupée n'inspire pas la joie de vivre.

Ceci dit, ton zoom fait vraiment merveille ! Et je ris de voir que je ne suis pas la seule à photographier autre chose que des fleurs, ou des insectes, en mode macro :)

fardoise a dit…

Tout à fait d'accord avec toi Tilia, je trouve ce groupe plutôt monstrueux, c'est d'ailleurs ce que j'ai écrit. On est encore libre d'avoir une opinion... L'ensemble de la façade est harmonieux, mais lorsqu'on détaille... Je ne sais pas si tout le monde voit la tête coupée? Mais elle est bien là. J'ai choisi les paroles de Salomé car je trouve que Strauss a bien rendu la violence de cet épisode biblique. Je pense que ce n'est pas un hasard si j'entends le cri de Salomé chaque fois que je regarde ces sculptures.
Pour ce qui est du zoom, j'ai choisi cet appareil justement pour pouvoir faire des clichés de détails presque invisibles à l’œil nu, en tous les cas pour moi, malgré mes verres correcteurs; et mettre en relief certains angles de vue. Il y a longtemps que j'ai renoncé à photographier les fleurs en macro, pour les insectes, si je les admire, je ne peux pas dire qu'ils sont ma tasse de thé :-)

Anonyme a dit…

Fantastic! Nizza Post, sind Blog meine No.1!

runescape gold

Françoise Dumon a dit…

J'ai extrait ce dernier commentaire des spam, mais il s'agit bien pourtant d'un site publicitaire...