21 décembre 2010

Allégorie


L'hôtel de Crillon, rue du roi René est richement sculpté. Ici, l'une des allégories qui surmontent les portes. 
Allégorie de la ville ?

7 commentaires:

brigetoun a dit…

la ville en belle endormie ? N'empêche j'aime Crillon

Tilia a dit…

Celle-ci est miraculeusement bien préservée. Qu'en est-il des autres ? Pour répondre à la question posée, il faudrait les voir...

fardoise a dit…

Moi aussi Brigitte j'aime bien Crillon. C'est un peu étrange que la ville ne célèbre pas plus l'illustre personnage que fut le Brave Crillon, et cet hôtel particulier de toute beauté. Manque un peu de recul pour admirer toutes les sculptures.
Oui Tilia, je pense que je photographierai les autres, enfin certaines, car il y en a beaucoup et de bien conservées dans l'ensemble. Reste le problème que j'évoque au dessus, le manque de recul.

Merula a dit…

Magnifique, il y a beaucoup de choses dans ce fronton.
Il doit y avoir une foule de symboles ... et quel travail délicat !

fardoise a dit…

Sans doute, oui, beaucoup de symboles que nous ne savons plus lire aujourd'hui.

Avignon a dit…

En tout cas, la position couchée contre le rocher est bien celle de la ville !

jeandler a dit…

Oui, magnifique
une sorte d'enseigne
une nymphe alanguie
aux pieds des remparts...