14 août 2010

Un air penché - 3 : le clocher des Augustins

Avignon a sa tour de Pise, moins connue et plus modeste : le clocher des Augustins, rue de la Carreterie.


Cette tour, vestige du couvent des Augustins, a été élevée entre 1372 et 1377.  Selon Hervé Aliquot, elle serait bâtie sur des fondations à la vénitienne, faites de pieux de bois. En 1977 l'ensemble de ces fondations aurait  été coulé dans une chape de béton.
Mais la tradition veut que ce soit le tremblement de terre du 11 juin 1909 qui ait fait pencher cette tour dont l'horloge a été installée en 1497.



J'ai présenté le campanile, qui a remplacé en 1562 la pointe de la tour, ICI

2 commentaires:

Tilia a dit…

Après avoir lu ce que dit H. Aliquot, je pense que les fondations à la vénitienne n'excluent pas le fait que ce soit le tremblement de terre de 1909 qui a fait pencher le clocher (sinon toutes les constructions de Venise pencheraient aussi !).
Par contre on peut se demander si ce n'est pas ce fameux tremblement de terre qui est responsable des murs ou piliers penchés, tels ceux du musée Angladon dont tu parlais dans un précédent billet...

fardoise a dit…

Je me demande. Depuis que j'ai commencé à faire cette rubrique "un air penché" je remarque de plus en plus de maisons qui penchent ou même qui vrillent, enfin, qui penchent dans plusieurs sens. Et ce ne serait pas toujours volontaire.