13 août 2010

Cloître de Saint Martial - Scènes animalières


Deux pigeons tendrement enlacés surprennent les gargouilles.
Les pigeons sont chez eux dans les vestiges de cet ancien monastère, dont il ne reste plus que quelques travées dans le square Agricol Perdiguier.


J'avais déjà présenté quelques  gargouilles, mais je ne résiste pas au plaisir de photographier ces sculptures au beau réalisme idéalisé.

5 commentaires:

Tilia a dit…

Bravo pour la première photo. Magistral ce cadrage, Fardoise ! il fallait y penser.
Les deux pigeons sont vraiment scotchés l'un contre l'autre, on dirait même qu'ils ne font plus qu'un...

brigetoun a dit…

formidable ces cadrages ! régal

fardoise a dit…

Merci. Je n'avais pas vraiment vu les pigeons lorsque j'ai pris la photo, je cadrais les gargouilles. L'appareil photo devient mon troisième œil.

Les Idées Heureuses a dit…

Rigolotes les gargouilles!

fardoise a dit…

N'est-ce pas !