9 mai 2009

Notre Dame du Bon Vogage

Cette niche de grande taille était située dans l'une des maisons construites le long des remparts :

Après la destruction de ces maisons, elle fut déplacée : 



NB / en ce qui concerne ce travail sur les niches sculptées, je sais que je ne suis pas la seule à travailler sur ce sujet et j'en suis fort heureuse. Réponse à un commentaire ajouté au premier article concernant les niches.

7 commentaires:

Avignon a dit…

Ah ! C'est super d'avoir trouvé la photo de la maison d'origine !

fardoise a dit…

Oui,le site du Ministère est plein de richesses.

Lou Ravi a dit…

Je devrais lever les yeux plus souvent quand je me rends à Avignon...
Finalement où est actuellement la statue, dans l'escalier ou sur le pont ?

Lou Ravi a dit…

Tiens mon comm d'hier ou avant hier n'est pas là...je demandais où était finalement cette statue, dans l'escalier (sur la photo il y a la niche ET la statue) ou sur le pont ? Merci...LR

fardoise a dit…

Désolée, je modère les commentaires, j'avais hésité, et suite à l'intervention d'un néo-fascisant, j'ai sauté le pas... et je ne suis pas toujours connectée ( je milite pour la déconnexion, même si je sais que lutter pour tenter de sauver notre planète par ce type d'action est utopique)
Pour ce qui est de la statue, j'ai eu du mal aussi à savoir où est actuellement l'original.
J'ai lu il y a peu que c'était celle de la chapelle, la niche placée sur le mur de l'escalier ne serait là que pour rappeler la protectrice des bateliers. Mais ce n'est qu'un hypothèse. C'est difficile de s'y retrouver en l'absence d'un ouvrage qui ferait le tour de la question.

Lou Ravi a dit…

Ah, les fachos sont partout, même dans le patrimoine...sourire (ou pas sourire d'ailleurs...)

Bon jeu de piste que d'en savoir un peu plus sur cette statue. Je m'y colle...sans grande illusion.

Et vite je coupe...pour la planète !

fardoise a dit…

Quand je dis facho, c'est peut être excessif, mais il s'agit d'une mouvance "gothisante" qui se focalise sur le chiffre du Diable, qu'ils fassent du prosélytisme me gêne un peu.
Pour en revenir à cette statue, en fait il faudrait savoir ce qu'il s'est passé lors de la démolition des maisons, dans les années 70 je crois.