2 octobre 2014

Niche vide sur immeuble restauré


Toute la rue de la Bonneterie a subi un vrai relooking et affiche à présent des façades décapées, et elles en avaient vraiment besoin.  Cette belle niche vide en a profité... dommage que gouttières et fils divers la côtoient de près. 




Telle qu'elle était avant, photographiée par Michel Benoît pour l'inventaire des niches d'Avignon, tel qu'il figure dans l'album diaporama de ce blog. 















Rappel : dans la colonne de gauche de ce blog figure donc un diaporama des niches sculptées - ou aujourd'hui vides - d'Avignon, ainsi qu'un renvoi vers une page récapitulative par nom de rue ICI. Une carte est disponible pour localiser les niches, et un lien sur le nom de la rue renvoie sur les articles de ce blog....

3 commentaires:

jeandler a dit…

La belle s'est fait la belle.
Peut-être en atelier de restauration ?

Tilia a dit…

Propre.. mais toujours vide !

Il serait temps de relancer une opération de "repeuplage" comme celle qui a eu lieu en 1992 et que Webiane mentionne ici.

À ce propos, je viens de voir que parmi les niches photographiées ici , celle du 9 rue Grand-Fusterie n'était pas vide.
La vierge qui l'occupait en 2004 a disparu entre la cette date et celle de la photo de Michel...

Françoise Dumon a dit…

Si elle est partie quelque part, même dans un atelier de restauration, ce n'est pas pour revenir... Je parle aussi dans ce blog des "oubliées", c'est vrai que l'on pourrait faire une seconde campagne, ce ne sont pas les bons sculpteurs qui manquent à Avignon et dans le Vaucluse... Pour celle du 9 de la rue Grande Fusterie, j'ai publié aussi la statue qui figure sur le site des Monuments historiques, même classées cela ne garantit rien...