4 octobre 2014

Le palais du Roure fait peau neuve


Tout le monde connait ce très beau lieu, dédié au Félibrige,  il s'offre une seconde jeunesse. Les travaux se poursuivent, mais déjà l'entrée a quitté sa grisaille.

15 commentaires:

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

As-tu remarqué que le blason central a été peint en inversant les couleurs par rapport à celui du sol en galets ?
Michel Sylvestre a essayé de m'expliquer que le blason devait se regarder de dessus, donc être vu à l'envers, mais je n'ai pas encore assimilé cette idée...
Étonnant, non ?

Françoise Dumon a dit…

Je n'avais pas remarqué ! Pour le blason, je vais essayer d'assimiler, mais ce n'est pas une évidence.

jeandler a dit…

Vous voulez dire , vu des étages ?

Françoise Dumon a dit…

Je le suppose, sinon ?

Tilia a dit…

Belle réhabilitation.
Le blason reconstitué fait office de cerise sur le gâteau :-)
Néanmoins, cette mise en couleurs est vraiment surprenante pour moi, qui suis si souvent passée par là et habituée à voir ce décor couleur de pierre.
Pour comprendre ce dont parle Michel, il reste à montrer le blason de la calade intérieure. Je ne me souviens pas l'avoir remarqué lorsque j'ai visité le palais du Roure il y a quatre ans...

Françoise Dumon a dit…

J'y étais moins habituée, mais j'ai été surprise aussi par cette mise en couleur. Pourtant on sait que les édifices étaient hauts en couleurs au Moyen Age et sans doute encore à la Renaissance... Pour y retourner, je pense le faire à l'occasion du Parcours de l'Art.

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Le blason en galets au sol n'est pas dans la calade intérieure mais dans celle extérieure du pas de porte :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2013/01/25/setanto-an-apres-lou-palais-dou-roure.html
On y voit bien le blason, mais inversé par rapport à celui qui est peint.

Quant on arrive on le voit pointe en bas, blanc en bas et rouge en haut. Quant on sort on le voit donc comme s'il ornait notre poitrine (à l'envers) : pointe en haut, blanc en haut et rouge en bas.
Qu'on le regarde d'en haut ou d'en bas, il devrait y avoir de tout manière une bande blanche du côté pointe.

Ce qui n'est pas le cas sur cette mise en couleurs.

Françoise Dumon a dit…

A vérifier donc, merci Michel pour toutes ces précisions. Comme quoi on ne remarque jamais tout :-(

ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ a dit…

Le blason de Baroncelli-Javon (que l'on trouve aussi dans une autre branche nommée "de Baron Coelis-Javon") peut se voir sur le net.

Chez Dechav :
http://dechav.free.fr/armorial/blason.php?id=Baroncelli-Javon

ou chez Pierre Aubanel à St-Gilles :
http://www.aubanel-pierre-st-gilles.fr/video

...on l'y voit comme il a été repeint sur la façade, c'est-à-dire "bandé d'argent et de gueules à six bandes".

C'est d'ailleurs curieux, car c'est le blason de la commune d'Arenthon en Haute-Savoie :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Arenthon

Il n'y a que chez le Heraldry Institute of Rome où on le trouve "bandé de gueules et d'argent à six bandes" :
http://www.heraldrysinstitute.com/cognomi/Baroncelli/France/idc/660907/lang/de/

...comme sur la calade du pas de porte.

J'en conclus donc que le blason en galets du pas de la porte a dû être, lui, inversé.

o_O

ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ a dit…

"Bandé d'argent et de gueules", c'est aussi le blason de la famille "De Roisin" dans l'armorial belge :
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Blason_Famille_de_Roisin.png
...de Fournes-en-Weppes (Nord) :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fournes-en-Weppes
...de Wargnies-le-Grand (Nord) :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Wargnies-le-Grand
...de La Flamengrie (Nord) :
http://en.wikipedia.org/wiki/La_Flamengrie,_Nord
Ça commence à faire beaucoup.
Et surtout très ciblé géographiquement chez nos chtis amis.
Il serait plus simple qu'il soit "bandé de gueules et d'argent" !
:D)

Tilia a dit…

La réponse de Michel est parfaitement logique. Regardées de face, ou de haut (comme si on portait l'écu sur soi) les couleurs ne peuvent pas s'inverser. Si la dernière bande en bas est blanche, elle reste blanche, même si ce que l'on voyait à gauche se trouve alors à la droite de la personne qui porte l'écu.
Je ne serait donc pas étonnée qu'un jour ou l'autre le blason peint sur le mur soit mis en conformité avec celui qui se trouve au sol.

Autre question, qui peut dire ce que sont les deux petites niches rectangulaires situées de part et d'autre du blason et un peu plus bas que lui ??

ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ a dit…

Les deux trous servaient peut-être à la fixation du système de pont-levis ? Il y avait peut-être une sorgue qui passait devant le palais ? :D)
À l'occasion, je demande.
Une autre question : de quelle époque date la calade ?

Tilia a dit…

Quand j'ai écrit mon commentaire du 8 octobre, ceux de Michel contenants les liens vers les blasons n'étaient pas encore en ligne.

Je viens de suivre ses liens et je remarque que si celui-ci mentionne bien "bande de gueules et d'argent de 6 pièces", par contre l'illustration est erronée puisqu'elle présente 7 pièces (ou bandes) et non pas 6 ! Erreur qui, à mon avis, jette un discrédit sur ce site et les informations qu'il donne.

En définitive, d'après le texte de cette page, il semblerait que le blason "Bandé d'argent et de gueules" soit celui de la famille Baroncelli seule et que le blason aux couleurs inversées "Bandé de gueules et d'argent" soit celui des Baroncelli-Javon...

Ce qui expliquerait l'inversion entre le blason de la calade du seuil et celui du portail. Qu'en pensez-vous ?

Françoise Dumon a dit…

Pour ma part je suis un peu perdue, je n'ai pas encore eu le temps d'aller sur place... et j'en ai honte !

ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ a dit…

Merci Tilia !
1 — Je n'avais pas vu la faute du dessin romain !
2 — La page de Jean Gallian est très intéressante à ce sujet et nous propose une explication cohérente.