25 mai 2013

Enfin libre !


A l'angle des rues de la Bonneterie et Philonarde, cette Vierge en prière a été enfin débarrassée de ses principaux parasites; les fils à côté d'elle et surtout de l'enseigne du bar tabac fermé, pour l'instant, pour cause de débordements.

Petit rappel,


 J'insiste sur cette niche sculptée, car pour moi c'est l'une des plus belles et des plus discrètes aussi.

Autre détail : la statue qui conserve des traces de polychromie ICI

4 commentaires:

jeandler a dit…

Des débordements sous cette protection ? À qui se fier dorénavant ?

Françoise Dumon a dit…

n'est-ce pas !

brigitte celerier a dit…

mais son geste, son air penché (vrai qu'elle est très belle) exprime un peu trop l'accueil et l'indulgence, les barbares toujours un peu sots la croient et en profitent

Françoise Dumon a dit…

Très joli Brigitte.