4 janvier 2013

Ancienne chapelle de la rue des Ortolans


Rue des Ortolans, ancienne chapelle des Religieuses de Notre Dame, vue depuis la rue Dorée.
A côté l'entrée des anciens Bains de la rue de la République (abritent actuellement le journal La Provence).

J'ai déjà parlé de cette chapelle en 2009 ICI, et de son histoire peu banale, couvent jusqu'en 1637, puis tour à tour siège de l'Œuvre des Orphelines au XVIIIe siècle, puis des Frères des Écoles chrétiennes au XIXe, d'une loge maçonnique,  est aujourd'hui une école primaire.
C'est de l'état de ce bel ensemble dont je voulais parler à présent, défiguré notamment par la présence agressive des fils électriques et autres :



mais surtout par une décrépitude générale à laquelle s'ajoute la saleté de la rue, problème récurrent dans toutes ces rues peu passantes et principalement piétonnes. 

Des détails du décor du portail XVIIe :


La porte voisine,  plus sobre 


 avec son éclairage central, et les tags. A noter que les tags, tenus en respect par la campagne menée par la ville en 2012, reviennent en force.

Cette ancienne chapelle reste un lieu à découvrir pour beaucoup, et notamment pour moi qui n'ai jamais pu visiter l'intérieur.

11 commentaires:

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Ni moi non plus !

brigitte celerier a dit…

beauté et décrépitude - me suis tellement habituée à son état que ne le déplore même plus

Françoise Dumon a dit…

Il parait pourtant que cet intérieur est exceptionnel. Je ne parviens pas à m'habituer à son état, comme celui de l'hôtel Fortia de Montréal.

jeandler a dit…

Toute ville à un envers de son décor.
Tout cela est bien triste. Pas étonnant que l'on trouve plus d'ortolans en ces lieux si tant est qu'ils y nichèrent.

Françoise Dumon a dit…

Il y a bien longtemps que les ortolans sont partis :-)

Anonyme a dit…

Ayant eu l'occasion de pénétrer dans cette chapelle, je confirme que son plafond et son autel sont richement décorés de tableaux de l'école de Mignard. Les dimensions intérieures relativement modestes pour une chapelle mettent encore plus en valeur les motifs picturaux d'assez grandes dimensions.

hrms

Françoise Dumon a dit…

Merci pour ces précisions, c'est bien ce que je pensais : la visite en vaut la peine.

Anonyme a dit…

Pour être complet je tiens aussi à signaler que le propriétaire n'en est jamais que la mairie d'Avignon...et la dite chapelle ne figure jamais, de mémoire, comme visible lors des journées du patrimoine.

hrms

Françoise Dumon a dit…

Effectivement, c'est une école aujourd'hui et ce devrait être possible d'ouvrir ce lieu lors des journées du Patrimoine, au moins la chapelle seule.

Michel Bourgue a dit…

L'intérieur est a l'abandon..
Plus d'électricité, plancher en morceaux.
Au plafond un Mignard sur toile tendue qui fait toute la surface, soutenue par des cornières d'angle très travaillées, un très bel hôtel.
C'était une ancienne loge maçonnique et il y a eu un feu..
Je pense fermée pour toujours

Françoise Dumon a dit…

Merci pour ces précisions, j'en parlerai lorsque j'aurais eu la chance d'y entrer...