15 octobre 2012

Hôtel de Forbin : décapage


Le nettoyage se voit, il s'arrête à l'immeuble suivant, la niche sculptée (x) de la rue Aubanel n'a pas eu droit au nettoyage, elle restera noire.
Des détails de cette façade :

















6 commentaires:

jeandler a dit…

L'autre immeuble ne fait peut-être pas partie de la même propriété.

J'aime ce terme de " décapage " si l'on n'a touché à rien d'autre.

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

"Marché au plâtre" ! Je ne la connaissais pas ! Merci !

Françoise Dumon a dit…

Oui, je ne sais pas comment dire autrement. J'avais espéré que la propriété allait jusqu'à l'immeuble voisin.
C'est bien possible Michel, que l'inscription soit plus lisible après le nettoyage.

brigitte celerier a dit…

mais là je parlerais de ravalement, nettoyage plutôt que décapage, on n'a pas l'impression que la pierre ait été aussi rudoyée qu'aux Célestins

jeandler a dit…

De nombreuses anciennes carrières de gypse dans la région. Au pied des dentelles, j'ai récolté quelques échantillons de gypse rose ... Pas étonnant de trouver ici un Marché au plâtre

Françoise Dumon a dit…

Tu as raison Brigitte, je ne trouvais pas de terme approprié. Il y a d'autres façades privées qui ont été rudoyées elles aussi, par des sociétés pourtant spécialisées. Ici cela n'a pas l'air d'être le cas. Je suis loin d'être spécialiste.J'ai publié cet article pour la niche en fait, j'espérais vraiment qu'elle serait nettoyée elle aussi.