10 août 2012

Ombre et lumière



Le départ de la rue Bertrand vu depuis la rue des Escaliers Sainte-Anne.
L'opposition ombre-lumière est un vrai casse-tête pour les photographes, sauf si l'on décide d'en tirer partie.

10 commentaires:

brigitte celerier a dit…

moi je ne sais pas, je trouve que c'est un régal, ça modèle en dureté, même si ça cache parfois une part de ce qu'on voulait montrer

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Il ne faut pas avoir peur du noir !

Françoise Dumon a dit…

C'est tout à fait ça Brigitte. Je ne sais pas ce qui est le plus redoutable, l'ombre ou bien la lumière ?

jeandler a dit…

Lumière ou ombre du matin ou du soir. Jamais, à midi.
Joli.

Anonyme a dit…

C'est dans ce quartier que j'ai grandi! Je m'amusais dans la rue Bertrand ... Je reviens visiter Avignon a la fin du mois et je viendrais me promener dans ces rues si familieres comme je le fais chaque fois que je suis en France..
Merci encore de vos belles photos!
Roselyne

Françoise Dumon a dit…

Ici, c'est le soir...
Certaines rues ont sans doute moins changé que d'autres, je pense que c'est le cas de la rue Bertrand. Merci Roselyne

Tilia a dit…

Ce sont les ombres qui donnent du relief

Françoise Dumon a dit…

Oui et la lumière la vie.

Merula a dit…

Oui ! on sent bien les contrastes et le côté un peu violent du climat avec cet hyper contraste.
Reste à l'ombre, une glace au citron et un verre d'eau. La vie est belle.

Françoise Dumon a dit…

oui, merci pour la recette, c'est bien la seule chose à faire :-)