30 mai 2012

La chapelle du Miracle

Située rue Velouterie, la chapelle du Miracle ne se signale de la rue que par une porte imposante



Lieu privé, elle est la plupart du temps fermée. 

Cinq plasticiens, Edmée Delsol, François Rabant, Christine Ray, Albane Salleron, et Dominique Soudoplatoff - ont investi le lieu jusqu'au 3 juin 2012 inclus. L'exposition "Ordalie", en relation avec l'histoire du lieu, permet donc de pouvoir entrer,


et de visiter cette chapelle qui a gardé de nombreuses blessures se son passé. Les artistes ont su conjuguer les œuvres avec l'architecture , elles se fondent, s'harmonisent, épousent l'architecture et la pierre, ou viennent dialoguer avec la structure. Une très belle exposition à la hauteur de ce lieu imprégné de mystère et d'une beauté dépouillée.

L'ancien chœur, ici sur la photo, ouvre aujourd'hui sur un jardin, 



Le miracle : en 1320, un adolescent accusé de sodomie est condamné au bûcher. Il clame son innocence et sort indemne des flammes - ordalie ou le jugement de Dieu - Le pape Jean XXII conclut au miracle et fait édifier une église sur le lieu du bûcher.



5 commentaires:

brigitte celerier a dit…

j'attends chaque année l'exposition qui s'y tient pendant le Festival, pour l'exposition mais surtout pour les pierres, - l'aime bien malgré son voisinage (en face de toubib)

brigitte celerier a dit…

zut, je m'attardais sur les photos, n'avais pas repéré que l'exposition évoquée était en cours, et crains bien de ne pas avoir le temps avant le 3 juin... tant pis

jeandler a dit…

Quelle magnifique porte sculptée !
Est-elle d'origine ?

Miss Lemon a dit…

Lors de ma prochaine visite à Avignon j'essaierai de me souvenir de cet endroit. Je suis d'ors et déjà intriguée par le nom de la rue, en savez-vous plus?
Merci pour la découverte de cette chapelle.

Françoise Dumon a dit…

Brigitte, effectivement il y aura bien une exposition durant le festival IN, mais c'est dommage de rater celle-ci.
Jeandler je ne pense pas que cette porte soit d'origine, elle doit plutôt dater des rajouts de l'époque classique. Il faudra que je les montre ultérieurement.
Miss Lemon, la rue s'appelait rue du Miracle jusqu'au XVIe siècle, son nom lui vient d'une fabrique de velours, et oui_Avignon a été une ville industrielle, et surtout textile.