30 avril 2012

Le clocher des Cordeliers


Ce qu'il reste de l'ancien couvent des Cordeliers, à l'angle de la rue des Teinturiers et de la rue des Lices, en partie caché ici par les fleurs de printemps...

5 commentaires:

brigetoun a dit…

fort goût pour lui, et toujours plaisir de tourner le coin e de la découvrir - son élan et puis de très bons souvenirs d'un atelier d'écriture là il y a très longtemps

jeandler a dit…

Malgré les fleurs en épitaphe, il a l'air bien triste ce clocher. Les cloches envolées et jamais revenues ?

Françoise Dumon a dit…

Il est très triste en effet d'être ainsi abandonné.

Bourgue Michel a dit…

la ville tue notre culture....Base de notre révolution.
Beau bâtiment exter et inter qui attends d'une mort lente ....

Françoise Dumon a dit…

Je n'ai pas visité l'intérieur.