25 novembre 2011

Sur le chemin de l'école


Rue Pouzaraque, les enfants de la fresque s'empressent d'aller à l'école, mais pour cela ils doivent passer derrière un arbre,



Cette fresque, comme d'autres a été taguée, et surtout les visages des enfants. Sans autre commentaire.

7 commentaires:

brigetoun a dit…

rage de ces tags sur les fresques - l'imbécillité

jeandler a dit…

Spontanéité
vérité des attitudes
Donne-moi la main!
Le gué traversé

fardoise a dit…

Le vieil homme assis de la rue Carreterie a retrouvé ses couleurs, ici les tags effacés il en reste des traces. Je ne sais pas si cette fresque incite les enfants des écoles voisines à y aller, à l'école ?

Tilia a dit…

Le style de dessin me rappelle les albums de "Martine".

fardoise a dit…

Ah oui ! J'avoue que je n'ai jamais lu "Martine".

lireaujardin a dit…

Les ai tous lu enfant (normal, vu mon état civil.. sourire), ces fresques sont effectivement dans le même style, je ne les connaissais pas.

fardoise a dit…

Je suis sans doute trop vieille pour les avoir lu, je n'irai pas jusqu'à dire que je suis de la génération des Pieds Nickelés :-)