31 août 2011

Bestiaire de Saint Agricol



Visibles depuis le parvis de cette église dont je n'ai encore rien montré, si ce n'est le clocher, vu de très loin (*), deux gargouilles :




La très grande qualité de ces sculptures aurait du me convaincre de m'y intéresser plus tôt. Mais le caractère hétéroclite de l'ensemble m'avait sans doute découragée. Et pourtant j'emprunte souvent l'escalier, le parvis et le contournement qui permet d'admirer les ruines de l'ancien passage couvert gallo-romain.

(*) dans l'article "journées du patrimoine en hauteur" ,  le clocher de Saint Agricole est visible sur la troisième photographie, à gauche.

9 commentaires:

brigetoun a dit…

merci et en même temps je bisque - depuis e temps que je voulais prendre une photo du bélier et me trouvais en butte au tout petit zoom de mon appareil

│¯∩¯│¯∩¯│¯∩¯AVIGNON¯∩¯│¯∩¯│¯∩¯│ a dit…

Elle sont belles !

fardoise a dit…

Oui, je ne sais pas pourquoi j'ai dédaigné si longtemps cette église. L'inconvénient de ces gargouilles, c'est effectivement leur hauteur.

jeandler a dit…

Un bêlier à la toison fleurie...
Quant à la chimère, elle est d'un grand réalisme.
Magnifico !

lireaujardin a dit…

Superbes, et très bien mises en valeur dans le bleu électrique du ciel !

Tilia a dit…

Superbes photos !
Si ma mémoire est bonne, ce sont les seules gargouilles de Saint-Agricol.
Contrairement à la plupart de leurs consœurs, elles ne présentent pas vraiment de figures grotesques. Avec ses oreilles et ses pattes de caprin, l'aigle est un peu plus chimérique que le bélier qui, lui, fait quasiment figure de signe du zodiaque. Le bélier et l'aigle peuvent aussi s'interpréter l'un comme symboles de la force et l'autre d'acuité visuelle, autrement dit de clairvoyance.

fardoise a dit…

Oui, elles sont magnifiques toutes les deux. Elles ont une certaine dignité, point de grotesque. Même si j'ai un petit faible pour la chimère et son regard presque triste, j'aime beaucoup le bélier et sa toison fleurie. Et le ciel bleu avec ses petits nuages en filaments m'a bien servi à les mettre en valeur.

Michel Bourgue a dit…

Là un bélier..mais à St Martial je pense la seule (femelle ou féminine )
Vu par le jardin côte coiffeur

Françoise Dumon a dit…

Une aussi à Saint Pierre...