1 août 2011

Bas les masques

Hôtel de Crillon

Les masques sont rangés,
les décors repliés,
les artistes fatigués ont quitté la place,
la ville reprend son souffle !

5 commentaires:

brigetoun a dit…

mais très longue vie à ma bien aimée façade de Crillon (fait partie avec les portes de Saint Pierre du circuit que j'impose aux visiteurs)

fardoise a dit…

Les portes, la façade et toute la place Saint Pierre, un passage obligé aussi pour ceux qui me rendent visite. La façade de l'hôtel Crillon et Ceccano proche aussi.

Tilia a dit…

Comme quoi on peut être à la fois grotesque et sympa !

jeandler a dit…

et toi à défaut de masque, tu reprends la plume.

fardoise a dit…

En fait, j'ai poursuivi sur mon autre blog. Je pense que je vais à nouveau pouvoir photographier la ville. Et je ne le trouve pas grotesque cet homme feuille, plutôt grave.