6 avril 2011

A l'aube du 6 avril 1327, Pétrarque aperçut Laure pour la première fois...



De cette église, il ne reste plus que les ruines d'une chapelle,

 

et de cette rencontre, les vers du poète,

« Laure, célèbre par sa vertu et longuement chantée par mes poèmes, apparut à mes regards pour la première fois au temps de ma jeunesse en fleurs, l’an du Seigneur 1327, le 6 avril, à l’église de Sainte-Claire d’Avignon, dans la matinée. »


et même après la mort de sa muse,
     
Non point pâle, mais plus blanche que neige,
Tombée sur la colline par un temps calme,
Elle semblait reposée comme fatiguée,
On eût dit qu'un doux sommeil fermait ses beaux yeux,
La mort elle-même paraissait belle sur son beau visage.
Le Triomphe de la Mort


Pétrarque et Laure de Noves, 
Opuscula Petrarca - 15ème siècle, Bibliothèque municipale de Carpentras,
IRHT 074024 p

Une autre manière de raconter cette rencontre éblouissante :

7 commentaires:

brigetoun a dit…

zut j'étais vraiment la seule à manquer ça - et je regrette !

fardoise a dit…

J'avais prévu cet article depuis un certain temps, mais je me suis tout de même laissée devancer par Michel.

Avignon a dit…

Surpris aussi je suis !
Cette célébration est un peu confidentielle...
J'espère qu'un rapprochement avec l'association du Petit Paradis pourra lui donner plus confortable envergure.
Je mets un lien aussi.

fardoise a dit…

Je n'étais pas du tout au courant, j'avais repéré la date sur la plaque c'est tout. Je trouve aussi que c'est un anniversaire à retenir.

Tilia a dit…

Un billet magnifique, Fardoise ! Des textes et une illustration très bien choisis. J'aime beaucoup les enluminures.

Le dessin au bas de la page de manuscrit m'intrigue un peu... est-ce un blason ?

lireaujardin a dit…

Brigitte, tu n'es pas la seule, je n'étais pas au courant non plus, dommage.

Merci Fardoise pour ce bel hommage à Laure et Pétrarque.

fardoise a dit…

Merci, mais je dois avouer ne pas avoir vraiment lu Pétrarque et que je suis arrivée à cet ouvrage, et donc aux portraits, par les enluminures. Pour ce qui est du bas de page, c'est difficile à voir,lorsqu'on agrandit l'image elle devient floue. Le mystère restera.