23 janvier 2011

Amputée


A l'angle des rues des Fourbisseurs et  Bonneterie, l'une des niches les plus connues et l'une des plus belles. Comme beaucoup de ces sculptures fragiles, elle a perdu ses mains, une partie du drapé, mais aussi tout le décor du bas.


7 commentaires:

brigetoun a dit…

et à une époque récente, où ne sévissait pas officiellement de vandales

Avignon a dit…

Et l'inscription du marché de la soie !!!
http://avignon.midiblogs.com/archive/2009/12/07/rendes-nous-lou-marcat-de-la-sede.html

fardoise a dit…

L'inscription aussi...On ne sait pas exactement si ce sont des vandales ou non...

jeandler a dit…

Pour ce qui est des des membres et des mains en particulier, ces parties de la statue étaient travaillées à part et ensuite ajustées. Donc, présentant une certaine faiblesse d'où les chutes possibles avec le temps. Ceci est bien évident, ici, avec la main droite de la statue. Je pense que si vandales il y avait, c'est toute ls statue qu'ils auraient emporté.

fardoise a dit…

On voit bien le creux dans lequel la main était ajustée. Il s'agit sans doute de dégradations dues au temps ou à des accidents plus que de vandalisme en effet. Le bas du décor et l'inscription dont parle Michel ont eux, disparu lors de la restauration de l'immeuble.

Tilia a dit…

Ce que tu dis, Fardoise, me fait penser que les mains de la vierge ont pu tomber par accident, dû à l'inattention d'un des ouvriers qui ont effectué le ravalement de ce bâtiment...

Je ne comprends pas que ce genre de travaux ne soient pas mieux encadrés et vérifiés.

fardoise a dit…

C'est difficile de savoir ce qui a pu se passer, sauf pour ceux qui ont pu le voir, ou en être la cause. Ce que l'on peut constater par contre, c'est que ces dégradations se poursuivent, beaucoup de ces statues s'effritent.