16 novembre 2010

Contemporaine


Rue de l'Observance, non loin de la chapelle du Miracle, située rue Velouterie, une sculpture contemporaine, au beau drapé enlevé.

PS : dans un commentaire Webiane (*) précise que cette sculpture est due à l'artiste Vincent Lievore,  à qui l'on doit aussi la Vierge de la rue Joseph Vernet ICI. 
Cet artiste vit et travaille dans le Vaucluse. On lui doit aussi le Saint Véran de Fontaine de Vaucluse (à voir sur mon autre blog à "Saint Véran et la Couloubre". 
Son site  http://v.lievore.free.fr

(*) Voir p; 136 du livre "Avignon les yeux en l'air"  Viviane Michel  - disponible auprès de l'auteur.

13 commentaires:

Avignon a dit…

On en avait parlé avec Yvelinoise, je ne sais plus quand, à propos des vierges à l'enfant qui montrent leur cuisse, à l'instar de celle de la rue Joseph Vernet.
Il n'y en a pas beaucoup d'ailleurs...

brigetoun a dit…

très belle - et digne du vent qu'il faisait sur mon chemin en revenant de la rue Velouterie (je l'aime beaucoup)

Merula a dit…

Dynamique dans le mouvement, la petite dame. Elle a du être enveloppée de lierre il y a peu car il reste les traces des racines.

Tilia a dit…

En publiant ce billet Fardoise, je sais que tu t'attends à ce que je vais dire ! Mais je le dis quand même, car tout le monde n'a pas lu mon commentaire sur ton billet concernant la vierge aux jupes retroussées du 64 rue Joseph-Vernet.

Donc, je radote à dessein en répétant que, vu l'extrême rareté des statues de la vierge Marie aux cuisses nues à Avignon, il me semble bien étrange que celle-ci ne soit pas du même artiste, autrement dit Vincent Liévore...

jeandler a dit…

Sans doute envahie, il y a peu, pas de la vigne-Vierge!
Un miracle nous la dévoile, un peu!
Le visage également a quelque chose de contemporain.

jeandler a dit…

Je trouve la preuve de l'existence de la vigne-vierge à la page 136...

webiane a dit…

Françoise, la page 136 de mon livre t'aurait renseignée.
Les autres le sauront aussi.
Cette petite statue ainsi que la niche ont été faites en 1992 par Francis Liévore sur la commande du propriétaire de la maison, Monsieur Challiol. Celui-ci, très attaché à l’histoire de son quartier voulait qu’il reste un souvenir de la vierge qui est à l’origine de la construction de la Chapelle Notre-Dame des Miracles de la rue Velouterie. L’authentique statue de Notre-Dame des Miracles existe encore et peut être vue dans le couvent des Clarisses de Montfavet.

fardoise a dit…

Merci Webiane. En effet on reconnait bien le style de Francis Lievore, qui est aussi l'auteur de la statue à l'angle de la rue Joseph Vernet avec la rue Petite lanterne. Je suis heureuse d'avoir appris cela.

fardoise a dit…

Jeandler effectivement la vigne est encore présente sur la photo p.136 du livre de Webiane "Avignon les yeux en l'air". Juré, avant d'écrire un article, la prochaine fois, je consulte le livre avant...

fardoise a dit…

Voilà que je reprends à mon compte l'erreur faite sur la plaque des "oubliées d'Avignon" qui accompagne la statue de la rue Joseph Vernet, il s'agit de Vincent Lievore, et non de Francis Lievore !

fardoise a dit…

J'ai rectifié l'article en fonction de ces commentaires.

webiane a dit…

Vincent Liévore, exact !
J'ai également reproduit l'erreur de la plaquette.

Tilia a dit…

Enfin la solution de l'énigme, merci Webiane. La réalisation de cette petite vierge de Vincent Lievore est donc antérieure d'un an à la grande de la rue J. Vernet.

Je crois que c'est Michel qui le premier avait suggéré que les jupes de la vierge sont retroussées par le mistral...

Fardoise, ce serait intéressant de demander une photo de la véritable statue de ND des Miracles aux soeurs Clarisses de Montfavet. Je vois qu'on peut les joindre par l'intermédiaire de leur site.
Et bravo pour avoir déniché le site de Vincent Lievore !