19 juillet 2010

Sur les toits


C'est aussi cela Avignon.
Cette mousse dans les chéneaux était présente avant la canicule, depuis ?

8 commentaires:

Avignon a dit…

Courage les proprios, faudra sans doute bientôt refaire la toiture, s'il n'y a pas déjà des fuites...

brigetoun a dit…

elle a bruni

fardoise a dit…

Et séché sans doute.
Je crois me souvenir que l'immeuble en dessous est vide, j'irai vérifier.

Tilia a dit…

Un vrai royaume des chats de gouttière avec tous ces perchoirs à croquettes volantes !

Tilia a dit…

Après les chats, les chiens !
Je profite de l'occasion pour dire que cette lucarne (malgré son air déglingué) est un très bon exemple de véritable "chien assis".

Depuis un certain temps, on trouve cette expression employée à tort et à travers pour n'importe quoi qui s'ouvre sur un toit. J'ai vu sur la toile, de splendides lucarnes à guitare, comme celles-ci, baptisées sans vergogne chien-assis, ça m'assied !

Les principales sortes de lucarnes sont représentées sur cette page . À noter que c'est celle qui est désignée comme lucarne retrousséee, ou demoiselle, qui est aussi dénommée chien assis. Passez votre souris dessus et la légende complète apparaîtra.

fardoise a dit…

Jamais je n'aurais pu lui donner de nom, j'avoue que j'ignorais ces distinguos, mais j'aime bien cette piste. Les lucarnes en effet n'étaient pas à la mode de partout, et selon les siècles. Cela peut être une piste de recherche. Je garde le lien sur la page pour savoir les différencier.
Je reviendrai la nuit pour voir s'il y a des chats...

jeandler a dit…

J'aime son air tout de guingois

C'est un paradis ou une cour des miracles!

fardoise a dit…

Miracles sans doute, qu'il tienne encore debout.