28 juin 2010

Soleil d'été

Il est enfin là, tant désiré, il écrase la ville de ses rayons.


 Difficile à restituer, après la photo j'ai vu des taches rouges pendant quelques minutes... Le calvaire de Notre Dame des Doms est l'un des endroits les plus photographié d'Avignon, et surtout ses statues baroques. Je me suis intéressée là à l'un des lampadaires, qui contiennent des cierges... le croirez vous, ils ont tous fondu.

Il n'y a pas de hasard, Michel, le jour où j'ai pris ce cliché, avait photographié cela :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2010/06/25/lumiero-d%C3%B3u-jour.html#comments

9 commentaires:

Mathilde a dit…

J'espère que sur cette publication ci, mon commentaire va enfin passer, j'ai l'impression de passer dans les mailles du filet depuis un bon moment ! Et toi, inversement, maintenant tu accèdes à mon blog sans problème ! Vases communicants ? Moins passionnants que ceux proposés par Brigetoun, certes !

En tout ca, ta photo est jolie jolie tout plein ! Bel effet de surprise en la découvrant !

fardoise a dit…

Juré, je fais passer tous les commentaires, parfois ce n'est pas immédiat car je ne suis pas tout le temps devant l'ordinateur. Merci pour le compliment. J'ai voulu essayer de rendre l'effet aveuglant du soleil ces jours ci, mais le photographier en face est quasiment impossible. Et j'adore ce calvaire.

yvelinoise a dit…

Là, je vais te décevoir ! Depuis toute gamine je déteste ce calvaire, à cause du crucifix.

Mais ta photo est belle et j'adore tout ce qui est ancien lampadaire, lanternes et réverbères. Même surmonté d'une croix ;-)

Regarder le soleil en face, m'enfin Fardoise, tu n'es pas un peu calu :-D

fardoise a dit…

Je dois l'être sans doute.

jeandler a dit…

Tous deux attirés par la lumière
lucioles dans le soir
envol pour une fête

Avignon a dit…

Étonnant, non ? (comme disait...)
Ce que j'aimais en cet endroit, c'était la statue du Christ en bois (..."en boué", comme chantait...)
Elle était ravinée par les ans et le bois portait en lui la souffrance figurée du sujet.
Or, elle fut remplacée par un moulage synthétique.
Il n'y a plus rien (comme disait...)

fardoise a dit…

Que je regrette de ne pas avoir connu cette ancienne statue.

Avignon a dit…

Là Fardoise :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2009/04/11/disparition-de-la-souffrance.html

fardoise a dit…

Merci pour ce lien. C'est en effet le jour et la nuit... Il aurait été possible d'en faire une copie plus proche.