16 mai 2010

Les roses dans le Palais

Comme chaque année les roses s'invitent dans le Palais des Papes en cette mi-mai,

  
une occasion surtout, pour les Avignonnais de redécouvrir le Palais, à défaut des roses qui pour beaucoup n'étaient pas vraiment ouvertes, et plutôt avares de leurs parfums. 
Je suis donc restée un peu sur ma faim, et la vidéo, fort intéressante pourtant, sur les repas du temps de la papauté l'a encore creusée. Restait la visite, heureusement, et toujours des détails à découvrir,


et au passage dans les appartements privés aux murs richement décorés, les pavements aux carreaux colorés : chaque fois je reste en admiration devant leurs couleurs et leur inventivité.


Cette dernière photo n'est pas personnelle, puisqu'il est interdit de photographier dans ces salles.

Une petite rose tout de même : 



 J'aime bien ces roses aux coloris subtils et qui semblent si fragiles.
 

12 commentaires:

Avignon a dit…

Je n'ai toujours pas repéré ceci dans la chambre du Cerf :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2009/03/29/il-s-en-passe-de-belles-dans-la-chambre-du-pape.html
ça m'énerve !!!

Photographier ? Si !
http://avignon.midiblogs.com/archive/2009/03/08/photos-interdites-forbidden-potos.html

À minuit, je publie un autre "détail"... !

yvelinoise a dit…

Mignon comme tout ce petit ânon ! mais pour moi cette jolie sculpture exprime une méchante symbolique...

Tout compte fait je préfère la rose et le carrelage multicolore !

brigetoun a dit…

moi j'en ai senti des parfums, discrets mais qui se mariaient joliment à ceux des plantes, dans les coins au soleil - la température n'était pas à leur exhalaison - par contre comme j'avais assez mal, je n'ai pas apprécié de devoir crapahuter dans le palais pour sortir par la boutique

fardoise a dit…

Pour Michel, je l'ai repéré, cela se situe dans la partie sur la chasse au furet, sur le mur qui est perpendiculaire au chasseur, c'est discret, mais lorsqu'on sait ce que l'on cherche, on trouve. En fait, je n'ai pas photographié car je n'avais plus de batterie dans mon appareil.Belle photo des carreaux !
L'âne avait mauvaise réputation dans l'iconographie médiévale, mais je suis d'accord, il est mignon tout de même.
Pour ce qui est des senteurs, j'y suis allée surtout pour cela, d'où ma déception.

Avignon a dit…

Bon Fardoise, il faudra alors que nous y allions ensemble et que tu me montres !

Mathilde a dit…

Tous les ans je veux y aller et tous les ans quelque chose m'en empêche ! C'est décidé, l'année prochaine je prévois de ne pas y aller pour avoir une chance d'admirer ces beautés !

jeandler a dit…

Rares sont les roses modernes parfumées...

Serait-ce la mule du pape à qui l'on donnerait le bondieu sans confession?

fardoise a dit…

On peut organiser une visite groupée, un dimanche, pour ceux qui sont intéressés.
Alterarosa présente des variétés nouvelles qui s'inspirent des roses anciennes et très souvent parfumées, c'est tout ce que j'aime.

Nathalie a dit…

J'aime tout particulièrement les roses anciennes très parfumées dont les pétales tombent en corolle autour du vase quand elles se fanent un peu.

J'adore celle que tu as choisie.
Dommage pour les parfums.

D'accord pour une visite en groupe l'année prochaine mais guidée par MB - il a ses entrées !

fardoise a dit…

Alors d'accord, à l'année prochaine.

Emilie Esnault a dit…

Bonjour,

Je suis responsable de la communauté du site www.travel-avenue.com

Votre blog a été sélectionné par notre équipe éditoriale pour faire partie de notre programme "Travelavenue Favorite blog 2010"

Pourriez-vous me communiquer votre adresse mail afin que je vous explique plus en détails en quoi consiste notre programme?

Merci beaucoup,

A bientôt,

Emilie.

fardoise a dit…

Merci, je ne le fais pas ici, vous comprendrez pourquoi.