22 septembre 2009

Une clé


Située à l'angle des rues Sureau et du Rempart Saint Lazare, cette enseigne ne semble pas avoir de rapport avec une activité artisanale ou commerciale. Je la trouve particulièrement belle. J'ai décidé d'ouvrir une rubrique consacrée aux enseignes et porte-lume, depuis que j'ai découvert ce terme chez Michel (*), j'ai décidé de l'adopter. (*) En commentaire d'un article de la série des statues disparues ou dégradées, sur le blog : http://avignon.midiblogs.com/ Et compte tenu de l'information apportée en commentaire, j'ai modifié l'article, mais je conserve le terme, même et surtout s'il n'existe pas, pour sa poésie.

6 commentaires:

Avignon a dit…

Ceci est certainement une enseigne de serrurier.

"Porte-lume" est un mot du hasard !
Dans un commentaire récent sur mon blog, une coquille a été faite par un lecteur qui écrivit "porte-lume" au lieu de "porte-plume".
Nous fûmes plusieurs à être séduit par ce mot et à l'adopter pour parler des lampes suspendues auprès des niches. Nous avons créé un néologisme.

fardoise a dit…

Sans doute, mais le serrurier a disparu, enfin c'est à vérifier.
Pour le porte-lume tant pis, c'est adopté, c'est très joli comme mot.

Le Cheval Endiablé et Phyto a dit…

D'accord avec toi, cette clef est superbe.

fardoise a dit…

N'est-ce pas. Elle se situe à un endroit où je passe souvent et pourtant je ne l'ai remarquée que depuis peu.

Avignon a dit…

Je me dois de rectifier une erreur commise dans mon commentaire ci-dessus concernant l'appellation "porte-lume" : il ne s'agit pas de "coquille" (c'était une suggestion d'Yvelinoise qui m'a informé de la méprise).
Cette appellation nous a bel et bien été formulée pour la première fois par : Lou Ravi.

fardoise a dit…

Je l'aime beaucoup, dommage qu'elle soit discrète.