28 mars 2009

Les disparues du quartier de la Balance


  Parmi les niches répertoriées sur le site des Monuments Historiques, celles-ci ont sans doute disparu lors des travaux de rénovation du quartier de la Balance(*). Les localisations sont celles qui figurent sur ce site. Après vérification sur le terrain, ces immeubles ont soit été refaits : au 44 rue de la Balance ou rue du Limas, ou détruits pour faire place au grand ensemble immobilier de la Balance : au 15 de la rue ou à l'angle de la rue Puits de la Reille, rue des Grottes.

(*) l'objet de cet article n'est pas de parler des travaux qui ont totalement changé ce quartier, le plus ancien d'Avignon, ni d'en juger l'opportunité ou le résultat. Mon enquête se limite à répertorier les niches et leurs sculptures. Les Monuments Historiques ont eu le mérite de s'intéresser à cet art considéré comme "mineur" par la plupart des ouvrages sur la ville qui omettent ce patrimoine. Le fait d'avoir été "classées" n'a pas empêché, malheureusement, la disparition de certaines statues, voire comme ici, de niches entières.

4 commentaires:

Lou Ravi a dit…

Disparues (elles et leur porte-bougie en ferronerie), hélas, et non "oubliées" comme les autres qui furent sauvées. Celle de la niche aux angelots est probablement XVII ème ? Je me demande si elles ont été récupérées, et par qui ?

Peut-être a-t-il mieux valu qu'elles ne voient pas le vilain spectacle de la spéculation immobilière que connut ce quartier...

fardoise a dit…

J'ai hésité avant de mettre en ligne ce répertoire des "oubliées", peur de donner des adresses, des idées... mais je ne pensais pas trouver la trace de disparues corps et biens, mais pas forcément pour tout le monde. Merci d'évoquer les porte-bougie, il en reste peu. J'aime beaucoup tout ce qui est ferronnerie, et la plupart des pièces anciennes ont disparu, fondues pour la postérité des guerres (entre autres choses).

jeandler a dit…

Oui, où nichent-elles, aujourd'hui?
SDF? Sous une tente? Dans une cave?
La mairie pourrait peut-être répondre. Les rassembler, en faire une crèche pour l'Avent prochain.

fardoise a dit…

Je ne les crois pas SDF et elles ont sans doute mieux qu'une cave comme abri. A moins, à moins, qu'elles aient fini en gravas...