4 mars 2009

L'école d'art d'Avignon déménage ?

eL'école d'art d'Avignon est installée dans l'ancien hôtel de Galéans Gadagne, construit comme son voisin l'hôtel de Caumont, au XVIIIème siècle et qui comme lui, a connu plusieurs occupations successives.
Cette école d'art a déjà déménagé à plusieurs reprises. Située l'ancien hôtel de Sade, rue Dorée, en 1889 elle est transférée rue des Lices, dans l'ancienne « aumone générale ». Celle-ci est transformée en appartements en 1997 et l'école émigre dans les locaux laissés vacants par la faculté de lettres.
Il serait question qu'elle déménage encore, extra muros cette fois, et que les locaux soient annexés à ceux de la « collection Lambert », fondation privée d'art contemporain.
Les arts plastiques, ex « beaux arts », seraient-ils devenus personae non grata dans l'intra-muros, et si oui, pour quelle(s) raison(s) ? Création d'un grand musée d'art contemporain ? Privé ou public ? 

Janvier 2010, dernière rumeur : il ne serait plus question de déménagement...


4 commentaires:

Avignon a dit…

Il y a vraiment du pour et du contre dans ce déménagement.

En fait le seul contre, c'est l'exil du centre-ville.

Sinon, il devrait y avoir du mieux en terme d'installations et d'accès pour l'école.

Que je sache, il n'est pas question d'annexion à la collection Lambert, mais de création d'un musée d'art contemporain, puisque le contrat de prêt passé par Lambert et la ville arrive à son terme.

fardoise a dit…

Si c'est cela, ce serait plutôt une bonne nouvelle... pour l'école d'art le lieu choisi pour son nouvel accueil déterminera son devenir.

Anonyme a dit…

Ouai ! on n'a apris ca en flag dans le journal et le directeur n'étais pas au courant !

Le seul hic véritable n'est pas le déménagement lui méme ! mais la ou il veulent nous mettre !!

L'ancien collége Giera Paul à Montclar!
On est trés motivé , dans deux mois les beaux arts brule !!!!

"Vive les beaux Arts !!!"

fardoise a dit…

C'est bien le problème en effet, je n'avais parlé que de l'extra muros, mais j'avais entendu parler de Montclar. Je ne comprends pas la différence de traitement entre un beau conservatoire de musique au coeur de la ville et une école des Beaux Arts que l'on exile. J'ai déjà connu ça ailleurs, ce doit être une mode, ou bien la peur ?