4 juin 2015

Des nouvelles de 'hôtel de Fortia de Montréal





Rue du Roi René, face à l'hôtel de Crillon... Presque l'envers de la médaille... Peut-on dire que l'état empire ? J'ai toujours eu des scrupules à photographier le lieu et à le montrer, car je ne veux pas incriminer les actuels propriétaires, ce ne sont pas eux qui sont en cause, pas seulement. On peut en effet s'étonner de voir l'un des fleurons du patrimoine de la ville menacer de s'effondrer. Ce n'est pas seulement l'un des plus beaux hôtels particuliers d'Avignon, c'est aussi le plus ancien des modernes, c'est le panneau qui le dit :

A voir aussi que l'on tague tout, même les panneaux de la ville...



Qui peut faire quoi ? Là réside le mystère. 

PS, ma visite éclair d'hier n'a pas fait avancer mon dossier de litige avec la société qui gère à présent la résidence où j'habitais à Avignon , elle m'a permis de revoir certains amis, et de refaire un rapide petit tour de ville...

4 commentaires:

brigitte celerier a dit…

l'impression tout de même qu'on est arrivé à stopper la destruction du balcon latéral…
oui moi aussi je n'ose le photographier et presque le regarder… impression qu'il est si près de sa fin qu'on lui doit discrétion
mais il fait mal
(une succession qui n'arrive pas à un accord sur son avenir peut-être - une transformation en hôtel de moins)

Françoise Dumon a dit…

Je pense surtout aux personnes qui en sont propriétaires, c'est ce qui me retient le plus, car cela doit leur faire plus mal qu'à nous. La confrontation avec celui qui est juste à côté, et qui en faisait partie il me semble, rend encore plus criant l'état de délabrement.

Valentin Cavaillé de Nogaret a dit…

Bonjour,
Je suis un membre de l'ancienne famille de Fortia de Montréal et ami de la propriétaire. Je suis de près l'évolution de l'état de la maison que je connais bien architecturalement et historiquement. Effectivement son état est de plus en plus dangereux mais une seule personne est propriétaire et doit en assurer la gestion et le coût des restaurations est incroyable ! Cependant cette année la petite façade va être restaurée je peux l'assurer et j'espère rassurer les avignonnais. Je vais me battre personnellement pour que cette maison ne tombe pas entre de mauvaises mains et que son histoire soit encore longue.
VCNC

Françoise Dumon a dit…

Je vous remercie beaucoup d'avoir bien voulu intervenir sur ce blog. En effet, cela semble difficilement concevable qu'un tel édifice tombe dans l'oubli des services du Patrimoine - entre autres - et j'espère avec vous qu'il survive à son glorieux passé et témoigne encore auprès des générations futures.
Aujourd'hui je ne suis plus avignonnaise, mais j'aime à y retourner. La rue du roi René abrite, à mes yeux, les deux plus beaux hôtels particuliers de la ville, et encore je ne puis juger que de l'extérieur.
Tous mes vœux pour l'avenir et merci encore pour l'intérêt que vous portez à mes écrit.
FRLD