30 novembre 2013

Les platanes "girafes" de la rue des Teinturiers


Travaux de grande envergure dans la rue des Teinturiers qui ne concernent pas que le relooking, mais surtout la voirie. Pour protéger les platanes, on sait que le chancre peut se propager par les blessures, de grands anneaux rouges les entourent. Ils font penser aux colliers des femmes Padaung, d'ailleurs des photographies de femmes girafes avaient été accrochées sur les arbres, on en voit au premier plan. 
Mais dans le cas des platanes, c'est provisoire.

4 commentaires:

weekend et coup de brosse a dit…

Très bon post, j'aime la comparaison!
Bon week-end!
Cath.

brigitte celerier a dit…

merci à toi de marcher et montrer pour moi la petite vieille
oui, mais veulent marquer leur différence, pas de cuivre mais belle rougeur

Tilia a dit…

La rue des Teinturiers sans sa calade, c'est un peu comme une femme girafe sans sa spirale.

Pourvu que les platanes sortent en bonne forme de leurs corsets !

Françoise Dumon a dit…

La comparaison n'est pas de moi, même si elle s'impose lorsqu'on voit les platanes. Souhaitons que les racines soient épargnée aussi.