24 octobre 2013

Et la calade a des rêves de prairie !


Place des Châtaignes.



et on peut même trouver des champignons...





4 commentaires:

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Preuve que la calade est un sol sain, efficacement nettoyé dès la première pluie.
Quel dommage que les autorités préfèrent toujours le goudron ou le béton sur lesquels la merde s'accumule avec le temps en tâches du plus mauvais effet...

Françoise Dumon a dit…

Des pierres et de la terre, dommage qu'elles ne soient pas correctement entretenues. Les parties récemment refaites dans ces nouveaux enduits sont déjà plus que sales.

Tilia a dit…

De bien belles images, en tous cas ! J'aime quand la nature reprend ses droits

Françoise Dumon a dit…

J'aime aussi, je ne me prive pas d'en parler. C'est toutes les calades de la ville qui reverdissent, un peu de pluie et de chaleur...