22 mai 2013

Rue des Teinturiers, le mystère du nombre de passerelles enfin levé.


Tilia avait raison, il y a bien une passerelle de plus devant l'ancien moulinage de la rue des Teinturiers, voir les commentaires au bas de l'article précédent, ici
Comme mon objectif n'était pas de compter les passerelles, je n'avais tout simplement pas fait attention. Je rappelle que Tilia est Avignonnaise d'origine, mais n'habite pas Avignon actuellement. Elle connait très bien la ville et  scrute tout changement, elle est attentive au moindre détail, ce que j'avoue volontiers ne pas faire aussi bien. (*)
J'ai numéroté les passerelles sur la photographie, et l'on peut voir que pour installer la plus récente on a ouvert le mur,


la blessure de la pierre est encore fraîche. On voit bien aussi que cette passerelle est situé de l'autre côté de l'axe de la roue, ce que l'on ne voyait pas sur mes autres photographies.
L'ancien moulinage est transformé en logements, et les deux premières passerelles en sont des accès. La troisième, plus au fond, n'appartient pas au même immeuble.
Cette portion de la rue des Teinturiers, située entre la  rue Guillaume Puy et le rempart, est actuellement en travaux, travaux concernant visiblement l'électricité, gageons, que les trous une fois bouchés, on entreprendra les travaux de mise en conformité de l'évacuation des eaux usées et de l'installation du tout-à-l'égout, à moins que ce ne soit déjà fait ?

Enfin, on peut apercevoir sur la première photographie que la roue encore présente a été démontée pour remise en état,


A bientôt pour d'autres nouvelles lorsque la roue sera à nouveau active.
En attendant, je vais essayer de soigner ma mémoire.

(*) le blog de Tilia : http://echos-de-mon-grenier.blogspot.fr/

7 commentaires:

brigitte celerier a dit…

merci Tilla l'infatigable source

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Donc, si l'on voulait replacer une roue sur cet axe, il semble d'après ta photo que l'on ne pourrait plus... :((

Tilia a dit…

Merci pour les fleurs et pour le lien, Françoise. Tu connais mon attachement à cette rue qui pour moi demeure, plus encore que celle des roues, celles des Pénitents ;-)

Félicitations pour cet excellente enquête sur les passerelles. Grâce à elle j'ai noté deux points qui m'avaient jusqu'ici échappé. D'une part, le fait que la partie du bâtiment desservie par la 3e passerelle n'a pas été rénovée (pas le même propriétaire, si j'ai bien compris). Esthétiquement c'est dommage, le contraste est vraiment navrant.
D'autre part, d'après ce que tu expliques, j'ai compris que l'axe entre les passerelles 1 et 2 n'est que provisoirement vide et que sa roue doit être réinstallée. Pourtant ça fait plusieurs années qu'il est vide cet axe, non ?
Encore une question, décidément je suis incorrigible :-)

Françoise Dumon a dit…

Pourquoi Michel ? Il semble que ce soit provisoire au contraire, comme pour celle déjà restaurée. Cela répond aussi à la question de Tilia, c'est celle qui a simplement perdu ses pales qui est en cours de restauration, l'autre ??? C'est vrai que le contraste entre les deux bâtiments ne peut que choquer. Celui qui est refait dispose d'une belle cour à l'arrière et la majorité des logements auront leur entrée à l'arrière.

Françoise Dumon a dit…

Ah oui, Michel, comme Tilia tu parles de la roue dont il ne reste qu'un axe, celle-ci effectivement ne tournera plus jamais.

Anonyme a dit…

J'habite la rue et je n'ai pas connaissance d'une roue présente ces dernières années à cet endroit.
Bonne remarque pour la passerelle.

Je crois par ailleurs que les roues vont être restaurées (voire réinstallées) suite aux travaux de réfection de la rue qui commencent fin septembre / début octobre 2013.

Dans tous les cas, seul l'architecte des bâtiments de France est habilité à décider du sort de cette rue. Le fait d'avoir percé dans le garde-corps pour l'installation d'une nouvelle passerelle ne pose a priori pas de problème. Ce garde-corps ne doit pas être recensé dans les éléments composants le référencement de la rue en tant que monument historique.

Pour l'instant les travaux ne concernent que l'électricité. Pour ce qui est des eaux usées, le raccordement au réseau est déjà réalisé sur la partie entre Guillaume puy et les remparts.

Françoise Dumon a dit…

Merci pour ces informations et je suis heureuse de savoir que le raccordement au réseau du tout à l'égout est déjà effectif sur cette portion de la rue, un peu méconnu, j'espère que les travaux pousseront les visiteurs à dépasser la rue Guillaume Puy.
Rendez vous est pris pour les travaux.