19 mars 2013

Ephémères - suite


Rue Carnot, des papiers collés qui font suite à celui présenté ICI
La photographie qui a lui servi de modèle figure d'ailleurs à côté de ceux-ci :



Mais pas facile de les découvrir dans un fatras d'affiches, sur une ancienne devanture qui présente un degré de vétusté avancé :



Les travaux annoncés par l'affiche sur l'une des fenêtres du premier étage tardent à débuter, et l'on s'en prend à regretter que l'état de cette devanture ne soit pas aussi éphémère que les papiers collés.
Rectificatif :

 Aujourd'hui 19 mars 2013, tout a disparu, affiches et papiers collés, la devanture se fait plus sobre. Les papiers collés ont bien mérité de leur qualificatif d'éphémères. 
Les autres photos sont du 4 mars dernier. 

4 commentaires:

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Elle ne manque pourtant pas de charme cette vieille devanture décrépie...

:D)

Françoise Dumon a dit…

Sans tous ses parasites, et encore... C'était la devanture telle qu'elle devait être, avant, qui avait son charme, ce qu'elle est devenue, moins.
C'est tout l'immeuble en perdition qui m'interpelle.

Tilia a dit…

Si les travaux annoncés, dont tu parles, sont ceux d'un ravalement de façade, il y a gros à parier que la publicité peinte pour les meubles et machines de bureaux va disparaître..

Françoise Dumon a dit…

Les travaux concernent tout l'immeuble, intérieur comme extérieur, les publicités peintes disparaîtront sans doute, malheureusement.