24 août 2012

Space invaders - suite

Une carte de localisation existe, elle est même exposée à l'extérieur des Archives Municipales d'Avignon :




Je continue à photographier ces petits personnages carrelés, au gré de mes rencontres, comme ici, rue Banasterie





A noter qu'ils sont tous différents et qu'ils s'intègrent, on ne peut pas dire que c'est toujours le cas dans l'art urbain contemporain.

4 commentaires:

brigitte celerier a dit…

j'ignorais qu'ils étaient assez programmés pour figurer sur une carte

Françoise Dumon a dit…

Je ne pense pas qu'ils l'étaient, la carte a été établie par les Archives Municipales.

Anonyme a dit…

Pas bien sûr que la carte ait été réalisé par les archives municipales. Quand on lit sur le site de Space Invaders (SI par la suite) :"...J'ai été invité à participer à un festival grand art à Avignon («La beauté», été 2000), pour laquelle j'ai voulu envahir la ville et de faire une carte de l'invasion..." on peut en douter. De plus cette même carte figure sur le site de SI. Qui a pillé qui ? Pour ce qui me concerne j'opterai comme carte originale celle de SI. Quand on regarde ce qui peut ressembler au Rhône on constate que ce dernier est réalisé en composition DPM (camouflage) et SI parle en 2000 d'études sur les DPM. Affaire à suivre...

hrms

Françoise Dumon a dit…

Il me faudra peser mes mots, en fait je n'en savais rien, cette carte est affichée sur le mur des Archives Municipales et elle est répertoriée par les A.M., point de mes informations. Personne n'a pillé personne, un dépôt peut-être afin que la carte y soit conservée aux Archives. Vos précisions sont les bienvenues.