19 août 2012

Baroques - Chapelle de la Visitation


Les pigeons avignonnais aiment bien les angelots baroques, ici sur le fronton latéral de la chapelle de la Visitation rue Paul Saïn.

4 commentaires:

│ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ AVIGNON │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ│ a dit…

Le chiffre de Marie.

brigitte celerier a dit…

et sont, pas tous, mais presque, de gentils sujets posant docilement et intelligemment

jeandler a dit…

Une calamité que ces bestioles ailées.

Françoise Dumon a dit…

Merci Michel,mais pour cette raison, je ne vais pas l'inclure dans ma série des monogrammes.
Là ce sont bien de jolis sujets, je parle des angelots bien sûr.
C'est vrai que pour sympathiques qu'ils sont, ils deviennent calamité à cause de leur nombre.