3 octobre 2011

Double protection 5


A l'angle des rues Banasterie et Migrenier, le reste d'une niche aujourd'hui vide mais qui s'orne d'une coquille, avec une poutre à écailles sous le toit,


Ces poutres sont très difficiles à photographier, bravo à Michel qui les avait déjà toutes répertoriées, une vingtaine au total. Je ne parlerai ici que de celles qui se doublent d'une niche creusée dans l'angle du mur, pour découvrir les autres suivre le lien :

http://avignon.midiblogs.com/tag/poutre

9 commentaires:

brigetoun a dit…

de l'avantage d'un zoom - je l'ai prise (de face à vrai dire) et j'ai loupé les écailles

fardoise a dit…

Il vaut mieux les prendre de profil en effet.

Anonyme a dit…

Pour ce qui concerne les niches en question (cf aussi le post de celle de la rue Bonneterie) je me suis toujours interrogé pour savoir s'il s'agissait bien de niches. Sur divers édifices d'Avignon il s'en trouve d'autres. J'ai beaucoup de doutes sur le fait que ce soit des niches, ou alors il y a eu de très sérieuses modifications de maçonnerie. Ce qui me fait dire cela, est le fait que la partie où doit reposer la statue est quasiment inexistant pour pouvoir en soutenir une. De même si niche il y a cette dernière est dénuée de profondeur suffisante pour y accueillir une statue. Alors qu'elle pouvait être l'utilité de tel décrochement ? Peut-être qu'au travers de très anciennes photos, tableaux ou archives il existe des informations sur ces particularités indiquant leur fonction originelle.

hrms

fardoise a dit…

Je me pose la même question, et cela malgré le décor de certaines. Il y a beaucoup de niches d'angle cependant, et certaines très minces, comme celle de la rue des Griffons, ou celle de la rue Guillaume Puy, ont pu abriter une statue. Impossible d'être certain de quoi que ce soit.

Tilia a dit…

La niche de St Bénezet (place des Corps-Saints) n'a guère de profondeur. Et pourtant la statue s'y tient...

fardoise a dit…

Et même une barque... Il y a de vraies niches qui au contraire n'ont sans doute jamais contenu de statue. Je suis d'accord que seuls des documents anciens pourraient nous en dire plus.

Tilia a dit…

À propos de vraies niches qui n'ont sans doute jamais contenu de statue, il y en a plein sur les façades des églises de "style Jésuite", telles celle du musée Lapidaire, ou celle de la chapelle de la Visitation.

fardoise a dit…

Oui, tout à fait.

fardoise a dit…

En regardant à nouveau la niche de la place des Corps Saints, j'ai remarqué qu'elle n'est pas vraiment creusée, mais qu'elle est construite principalement en avancée.