21 septembre 2011

Double protection - 3


Poutre sculptée en gueule ouverte, à l'angle de la rue Bonneterie et de celle des Griffons. Elle est située au dessus d'une  niche, vide aujourd'hui,


J'ai indiqué les emplacements qui ne sont pas très évidents sur la photographie. 
Je ne sous-entend pas du tout que les deux datent de la même période, ni qu'il y ait volonté de coordonner les deux. Les trois exemples que j'ai donnés jusqu'ici se situent à des angles de rues, comme si la protection devait s'appliquer à la rue... Mais peut-être aussi ne s'agit-il pas du tout de protection ?  Hasard ou volonté, je trouve l'association intéressante.

La niche n'a pas toujours été vide ICI

9 commentaires:

jeandler a dit…

Le griffon certainement plus ancien que la niche. Un réemploi de charpente. La maison peut-être de bois à l'origine.

fardoise a dit…

Michel sur son blog "Avignon" avait déjà montré ces poutres et toutes sont situées dans la partie la plus ancienne de la ville.

Merula a dit…

Elle est superbe cette malice de nos charpentiers !

fardoise a dit…

Mais difficile à photographier.

Nathalie a dit…

Excellente association de deux thèmes. Bravo pour la photo du haut, elle est impressionnante !

Nathalie a dit…

Je suis passée 36 fois devant cette maison, n'ai jamais remarqué la poutre mais j'avoue qu'il faut vraiment lever le nez. Merci de l'avoir fait pour nous !

lireaujardin a dit…

Elle est belle et surprenante. Je pense que je ne l'aurai jamais trouvé toute seule. Merci pour ce regard.

Tilia a dit…

Et même si haut perché, toujours ces fichues aiguilles pour transformer les pigeons en poupées vaudou !!!

fardoise a dit…

Elle n'est pas facile à voir cette poutre, la photo le montre. J'avais photographié l'immeuble de l'autre côté et idem, pas facile à voir... J'ai remarqué ces aiguilles sur la tête d'une Vierge, dans un groupe sculpté, je vais essayer un gros plan. Bien l'image des poupées vaudou. Mais je n'ai pas vu souvent des pigeons plantés sur ces aiguilles, sans doute ne sont-ils pas fous. Il reste l'intention...