30 mai 2011

Murailles


Quand on peut voir à la fois les murs hérités de l'époque médiévale, les toits de toutes les époques et les grandes barres héritées,elles,  du XXème siècle, où nécessité a fait loi. 
Ici et là, une verrière discrète, des toits peu "couleur locale" mais qui se fondent tout de même dans le paysage, et pour attirer l’œil, un store rouge. Si ce n'était cette barre, on a tout de même une impression d’homogénéité.
Vue prise depuis le jardin des Doms, et j'en profite souvent pour vérifier l'impression que l'on peut avoir de mon balcon,


celui du haut, photographié en hiver et à travers les barbelés de l'ancienne prison, tant il est vrai qu'un appartement peut vite devenir une prison :-).

7 commentaires:

brigetoun a dit…

chance nous avons que tu en sois sortie de ta prison

fardoise a dit…

Oui, je m'inquiète un peu car j'en sors de moins en moins.

jeandler a dit…

Les cloîtres anciens sur leurs grandes murailles
Étalaient en tableaux la sainte vérité,
Dont l'effet, réchauffant les pieuses entrailles,
Tempérait la froideur de leur austérité.

En ces temps où du Christ florissaient les semailles,
Plus d'un illustre moine, aujourd'hui peu cité,
Prenant pour atelier le champ des funérailles,
Glorifiait la mort avec simplicité.

- Mon âme est un tombeau que, mauvais cénobite,
Depuis l'éternité je parcours et j'habite ;
Rien n'embellit les murs de ce cloître odieux.

Ô moine fainéant ! Quand saurai-je donc faire
Du spectacle vivant de ma triste misère
Le travail de mes mains et l'amour de mes yeux ?

Le mauvais moine, Charles Baudelaire

fardoise a dit…

Que dirait-il alors s'il voyait le spectacle des ces tristes murailles ?

Tilia a dit…

La barre et les tours du fond sont celles de la Résidence Sixte Isnard, et des immeubles "Le Ventoux" et "Le Provençal" (et derrière eux "Le Vauclusien").
Un ensemble de "standing" au début des années soixante, quand il fut conçut par Max Bourgoin (l'architecte du San Miguel).

Merlin a dit…

Et qu'en sera t-il dans un siècle ? Tout change si vite.

fardoise a dit…

C'est vrai que dans les dernières décennies le paysage urbain a beaucoup changé. Merci Tilia pour ces précisions. C'est vrai que Max Bourgoin avait donné dans ce style avant de changer radicalement.