16 mars 2010

Les platanes de la place Pie


La place Pie, l'une des principale d'Avignon et très vivante du fait de la présence des Halles, est en travaux. Ceux-ci sont prévus sur plus d'une année et la restructuration sera importante. Elle prévoit notamment le reboisement pour en faire une vraie place ombragée sur sa totalité.
Le plan prévoyait la disparition de l'un des platanes centenaires, et l'association du quartier a obtenu sa survie. Le platane sera donc sauvé...

-->
Les membres de l'association autour du platane menacé 
Mais, la seule espèce présente place Pie aujourd'hui, est le platane commun. En effet, tous les platanes du Vaucluse appartiennent à la même espèce, l'hybride introduit à partir du XVIIème siècle en Europe. La maladie aurait été, elle, importée lors de la dernière guerre mondiale par des caisses de munitions originaires des États Unis. Et rien ne l'arrête, le champignon peut même rester présent des années dans les souches.
Actuellement la maladie est aux portes de l'intra-muros, on le sait ,elle a déjà fait disparaître les platanes de l'université. Les travaux de la place Pie font courir un risque énorme aux platanes centenaires. Par le dégagement des racines lors du terrassement, le contact possible avec les engins de chantier. L'arrêté préfectoral (EXT2005-05-09-0039 du 9 mai 2005) prévoit qu'ils doivent être nettoyés et aseptisés avant et entre chaque utilisation. Autre risque les Sorgues, cours d'eau qui irriguent tout le sous-sol de la ville et transportent les spores du champignon. L'association des Halles veille...
Malgré tout on replante des platanes, car ils poussent vite. L'INRA a mis au point une variété résistant au chancre coloré et qui porte le nom latin du département : Vallis Clausa, tout un symbole.
 La place en été, depuis le haut du parking des Halles

-->
Espérons que la maladie épargnera nos platanes centenaires, il faudra du temps pour que les jeunots fassent une aussi belle couverture.

PS : 2016 : la bataille n'a pas été gagnée et les platanes ont été remplacés...

7 commentaires:

brigetoun a dit…

UNE BONNE NOUVELLE POUR MON MATIN - MERCI
leurs morts me fait mal

fardoise a dit…

Moi aussi, c'est pour cela que j'en parle, en espérant qu'on soit plus attentionnés pour eux.

jeandler a dit…

Les plantes, les arbres malades de la peste comme les humanoïdes...

Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés ...

Anonyme a dit…

On parle de caisses de munitions mais ces dernières étaient en fait, en pi ou sapin.... Ce sont les cerceuils qui étaient en "platane de l'Orégon".

fardoise a dit…

Ah oui, pourquoi ne le dit-on pas alors ?
Pour ce qui est de la "peste" des platanes, il semble malheureusement que tous ceux qui sont frappés meurent.

Avignon a dit…

Eh ! Oh ! Je suis sur la photo ! ;)

fardoise a dit…

Eh oui, cela pose problème ? On te voie peu...